HISTOIRE


Tout est parti d’une pharmacie populaire….

En août 1994, un groupe de promotrices de santé habitant La Merced décide d’ouvrir une pharmacie populaire et de lancer un programme de lutte contre la tuberculose avec l’aide d’une infirmière française.                                    

Le projet nait de zéro et doit sortir du sol : achat du terrain, édification du centre de soin et approvisionnement en médicaments de base. Les infirmières peuvent alors commencer à réaliser des soins et des activités préventives. C’est le début de Mano a Mano, qui peu à peu va diversifier ses activités.

Découvrez un article de La Perche janvier 1998

En 2000, quelques livres font leur apparition à la pharmacie (botiquin) et petit à petit, une bibliothèque voit le jour avec pour ambition d’apporter une aide aux enfants dans la réalisation de leurs devoirs.

En 2002, la bibliothèque se développe et se dote de son propre local, bientôt associé à une ludothèque.

 

En 2003, changement de décors : Grâce au succès du projet, les dirigeants du quartier décident de mettre à disposition de l’association un terrain dans le quartier de Los Jazmines, toujours à La Ensenada, dans le but que le travail réalisé à La Merced soit répété. Ainsi, inspiré par la même ambition d’aider à la réussite des enfants dans le cadre scolaire, Mano a Mano ouvre une nouvelle bibliothèque et un centre de soin. Aujourd’hui, 2000 enfants peuvent bénéficier d’activités éducatives et culturelles.

Fin 2006, une évaluation de la situation du quartier est réalisée avec les habitants des quartiers de los Jazmines et de Maria Jésus Espinoza. Les problèmes suivants sont identifiés, qui sont autant de point d’actions pour Mano a Mano : absence de centre récréatif, d’espace verts, violence familiale et manque d’organisation urbanistique. Chaque projet et réalisé avec et par des habitants en situation d’extrême pauvreté en donnant la priorité aux mères célibataires et en leur donnant la possibilité de se former.


A partir de 2007, après un travail de concertation avec les habitants, un groupe de femmes constructrices est constitué. Elles seront formées aux métiers du bâtiment et participeront à la construction d’infrastructures dans leur propre communauté telles que des murs de soutènement, des parcs, des espaces sportifs et la rénovation du bureau de l’association.


De 2007 à 2015 les gros travaux commencent à Los Jazmines et aboutissent notamment à la construction de murs de terrassement, de jardins collectifs, à la rénovation de plusieurs maisons appartenant aux femmes constructrices, et à d’un terrain de foot, de volley et de skate,…


 

En 2010, l’association passe un nouveau cap en développant un projet d’hôtellerie/restauration dans le district de Comas, quartier considéré jusqu’à peu comme l’un de plus pauvre de la ville, et situé au Nord de Lima. Mano a Mano commence par y construire un bureau, puis une cuisine et une salle de restauration. Le restaurant solidaire géré par des femmes de La Ensenada, prend vie. Il verra son activité s’amplifier et se diversifier suite à la création d’une pâtisserie.

 

Parallèlement à cela, l’association Mano a Mano a progressivement mis en place des activités diversifiées telles que le tourisme solidaire et le commerce équitable (fabrication d’artisanat) qui contribuent à la formation, à l’emploi et à la rémunération des femmes de la communauté.
Le développement de l'association au fil des années n'aurait pas été possible sans le travail des différents Mano a Mano (MAM France, MAM Essonne et MAM Allemagne), le soutien de l'ambassade de France au Pérou, de Lima Accueil, de tous les habitants du Perche et également de tous les financeurs qui nous ont soutenu ainsi que des volontaires qui ont toujours su nous prêter main forte.

Email: manoamanoperou@gmail.com / Adresse: Calle 14 Mz H Lt 28, Urb. Alameda del Pinar, Comas, Lima 07 - Perú / Tel : 00511 7176699